2007_05_30_tirao

L’un des plus grands guitaristes Argentins s’est éteint à l'âge de 66 ans.
Enfant prodige, il a débuté la guitare à 4 ans , obtenu son premier prix à 7 ans et à 12 ans, se produisait déjà en concert ! Il a joué avec Astor Piazzollla de 1968 à 1972 qui lui ouvrit la voie de sa carrière solo lui conseillant : mira pibe, tenés que largarte sólo (Ecoute, minot, il faut que tu te lances seul!). Piazzolla créera bien des années après, avec lui le concerto pour guitare de Liège, pièce de haute virtuosité.
Unanimement salué comme une personne adorable, le destin, injuste, s’est pourtant acharné sur lui. En 1986, sa fille de 17 ans, tue accidentellement sa sœur de 14 ans, avec un revolver qu’elle croyait un jouet. En 2000, quand sa douleur parait enfin s’apaiser, un accident cérébral le frappe qui le laisse 2 mois dans le coma, avec une séquelle horrible pour un guitariste : une immobilité de la partie gauche du corps.
A force de volonté et de prière (il était devenu fervent évangéliste) il remonte sur scène mais fortement diminué et entouré d’un groupe le soutenant.

Cacho laissera le souvenir d’un guitariste tout terrain aussi à l’aise dans les pièces classiques, le folklore de toute l’Amérique du Sud et bien sur le tango. Avec lui la guitare ne chante pas, elle danse.

Voici en hommage la milonga Taquito militar qu’il conduit avec un drive impressionnant.

Cacho_Tirao_Taquito_Militar     (cliquez pour écouter)