13 décembre 2006

Le Festival TangoJoven

Buenos Aires, et c’est rageant, est une ruche de festival et de manifestations de toutes sortes en cette fin d’année. Mais il faut vraiment faire des efforts pour être au courant de où et quand.( Pour cela consultez mon blog ! et les liens sur les agendas de la ville, tango ou alternatifs ) Ainsi le Festival TangoJoven proposait au Palais de Glace, dans une indifférence médiatique absolue, une scène avec des jeunes qui ont décidé de préférer Pugliese à Metallica.  Mais finalement en maniant le Tango, avec le même esprit de... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2006

Une cortina parfaite

Horacio Godoy (Le frère de Mora), DJ de la Viruta, est parmi les tous meilleurs (avec Mario Orlando de Niño Bien, Damian Boggio, du Parakultural et Marcelo Rojas, de la Confiteria Ideal). Il a choisi comme cortina Like a virgin de Madonna. D’une manière générale, ces DJs là ont presque tous la particularité de posséder la même cortina pour la saison et même des fois pour toujours. Ça se tient. Changer de cortina est une facilité qui supprime totalement le vrai défi qui consiste à trouver une bonne cortina. C’est-à-dire une cortina que... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2006

La Luciernaga

Les DJs  sont un peu obsessionnels sur les bords. C’est ainsi que pendant des années, j’ai recherché la trace de cette milonga La luciérnaga qui était un thème de prédilection du défunt Pepito Avellaneda et aussi de quelques-uns de ses élèves. C’est comme ça que j’avais vu Natalia & Gabriel la danser de manière assez stupéfiante dans mon souvenir dans un entrepôt de Marseille dans ces lointaines années 97. Leur ayant demandé quel en était l’orchestre, Gabriel avait répondu sans sourciller Donato. J’ignorais, à l’époque qu’un... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2006

Cosmopolitain

- C’était comment ?- Tu vois les Australiens en général, ils se mettent à rire entre deux tangos sans que tu saches pourquoi. Mais entre chaque tango, parfois même au milieu du tango, une figure les fait marrer. Ça fait deux fois que ça me le fait. Ils rient. Je sais pas, comme pour mettre de l’air dans leur poumons ou un truc comme ça… Les Allemands, c’est différent, il commence par te parler d’eux. Peut-être par timidité ou par une forme détournée de politesse. Du genre « je m’appelle Günthero, j’habite Munich, la ville de la bière,... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 04:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2006

Le Rulo

Hier, Gustavo Naveira et Giselle, ont donné leur ultime classe de l'année dans la Papelera de San Telmo. Pour l'occasion, quelques profs de renom étaient venus le supporter comme Ernesto Balmaceda ou Cecilia Gonzalez. Gustavo,  très élégant, pantalon et chaussures couleur "beurre frais", nous a fait un cours sur le Rulo. Il s'agit d'une fioriture assez antique qu'il fait à merveille et qui porte vraiment la marque de ces pas qui ont été un peu vite noyés par les figures du tango nuevo (colgadas, volcadas, soltadas,... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Mano A Mano

Posté par marc tommasi à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2006

Le communisme harmonique de Pugliese

Dans une biographie d’Osvaldo Pugliese, lue ce week-end, j’ai appris que son orchestre a débuté en 1939 et qu’il a travaillé 4 ans avec au chant Amadeo Mandarino, mais qu’il n’a rien enregistré de cette époque et que ces trésors sont à jamais perdus. Surtout, il y a une très intéressante analyse du style de composition du maestro. Pugliese était un communiste convaincu et il s’est toujours rangé du côté des damnés de la terre. Il œuvra aussi pour créer un syndicat de musiciens et eut maille à partir avec la justice de nombreuses fois.... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2006

Interview de Gustavo Naveira

Pour le prochain numéro de la revue Tout Tango j'ai interviewé Gustavo Naveira dans sa maison de San Telmo. Il a parlé du futur du tango, de l'enseignement, de son parcours dans la danse et du couple qu'il forme avec Giselle. C'est vraiment très interessant. Ne la manquez pas !
Posté par marc tommasi à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2006

Haute saison

L’afflux massif des touristes début novembre a modifié le paysage des milongas et des classes de tango. Des couples se plantent au milieu de la piste en dansant la totalité de la cortina (quelle qu’elle soit) en tango par exemple. De dignes femmes d’âge mûr sont accompagnées de leur jeune et fringant taxi-boy. On constate une nette augmentation de la consommation des bouteilles de Champú (ersatz de Champagne, mais qui se rapproche tout de même plus du shampoing). Fleurissent des grappes de jeunes filles parées de leurs plus... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2006

Borges et le tango

Borges a entretenu une relation complexe avec le tango. Il a toujours avoué lui préférer la milonga. Il en a pourtant co-écrit avec Piazzolla (dont le très beau El tango). Cette dimension paradoxale fait totalement partie de ce personnage qui a extrait de lui-même une infinité de personnages de fictions qui recristallisés s’approchent peut-être du vrai Borges. Dans l’essai que Adolfo Bioy Casares lui consacre émergent quelques titres, d’un snobisme certain, qu’il dit aimer. Souvent des œuvres apparemment mineures et oubliées comme El... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 03:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]