24 avril 2006

Ce à quoi j'ai passé mon dimanche

L'idée consiste à partir de la forme la plus simple : un carré de 10 x 10. De le découper et de le recomposer pour créer des formes qui s'en éloignent. Dans un colectivo, en rêvassant, ça m'était apparu comme une métaphore possible du tango. A l'usage et à la reflexion bof il faut voir !
Posté par marc tommasi à 04:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 avril 2006

Mandragoratango

Je me suis bien poilé en écoutant (sur le web) les covers du groupe Mandragoratango.Tango Christ SuperStar : un mélange de la cumparsita avec les lignes mélodiques de la comédie musicale Jesus Christ super Star etSmells like teen spirit : une reprise tango du tube du groupe Nirvana !
Posté par marc tommasi à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2006

Complètement inconscient !

Tout est dit sur la couverture :tango,amour & télévision... mythes sexuels...Attaque de panique... fêtes électroniques...jolies, en réussite et SEULES...tango. Non il ne s'agit pas de la version de Vogue pour hommes mûrs mais du "nouveau concept Psi" à 6 peso 90, un grand moment de régression scientifique. Pour peu que la psi n'aie jamais été scientifique (l'argument massue de Karl Popper : "La psychanalyse n'est pas une science car une science doit permettre la mise en oeuvre d'expériences susceptibles de... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2006

Nightclubbin'

Comme dans un récit surréaliste, les rangées d'étagères et de classeurs, mangeaient, chaque fois plus, l'espace de danse. Cecilia invitait Damian à danser sur les morceaux qu'elle préférait. Elle me disait qu'il lui rappelait un acteur connu des années 70 sans parvenir à mettre un nom sur son visage. Je cherchais en vain lequel. Gurö partait demain pour la Norvège, elle s'échappait précipitamment pour El Beso ne voulant pas gâcher ses derniers instants sur de l'electro tango. Pablo et Moira paraissaient bien contractés avant leur... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2006

Humiliations suprêmes

-    Un couple d’argentins vous heurte par mégarde au cours du bal et vous dit en s’excusant : “ Entschuldigung”.-    Le placeur de la milonga vous dispose d’entrée sur la pire table alors que d’autres semblent libres.-    Un homme inconnu s’approche de vous alors que vous venez de faire une séance assez brillante sur la piste et vous demande où vous avez trouvé vos chaussures.-    Votre partenaire vous quitte après le troisième tango avec une excuse à peine crédible.-    Vous... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 19:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 avril 2006

Pour les DJs

Dans les milongas en général les DJs ne passent que des tubes c'est-à-dire les morceaux célébres des orquestres célèbres. Les Tanturi/Castillo ou Troilo/Fiorentino constituent bien souvent le point d'orgue de la soirée. Cependant de temps à autre se glisse dans une tanda un titre vraiment excellent et très peu connu.En voici quelques uns que j'ai pu détecter : Fresedo_En_la_huella_del_dolor_canta_Ray.mp3 D_agostino_Bailarin_Compadrito_canta_Tino_Garcia.mp3 Pugliese_Barro_canta_Moran.mp3 Piazzolla_Golazo.mp3 ... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 03:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 avril 2006

Incunables du tango

Le très borgien bâtiment de la Bibiothèque nationale de Buenos Aires propose un programme allèchant :Exhumer de son immense fond de 300 000 partitions argentines, des oeuvres inconnues et les donner en public. Il y a des pièces de folklore, des chansons et bien sûr du tango. Quatre concerts sont prévus. Dans le second, les musiciens invités sont Carlos "négro" Aguirre et Oscar Alem.Ils ont choisis d'utiliser la musique comme une base d'improvisation et réharmonisent deçi de là les morceaux.La logique aurait voulu... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2006

Piropos

Les Argentins ont socialisé la gentillesse.Dans les milongas, ça se traduit par des phrases agréables que l'on s'échange entre danseurs : les "piropos".Naturellement ce sont les hommes qui attaquent en premier. Mais les femmes ne donnent pas non plus leur part au chien. Les Européens ont tendance à les prendre au premier degré et se vante par la suite d'être très estimés dans le cercle restreint des danseurs portègnes. Il faut relativiser suivant la différence culturelle. Ce ne sont pas vraiment des mensonges, ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2006

Niño Bien nu

Le stage de Gustavo et Giselle se déroule au Centre Culturel de la Région Léonaise autrement dit à la milonga Niño Bien. Le lieu est somptueux et offre un cadre de travail parfait. Un parquet flottant presque moelleux, une surface immense (ce qui pour ce type de stage est obligatoire), de la  lumière naturelle, une climatisation, un système d'aération, enfin bref la Rolls Royce des salles d'entrainement. Cela donne aussi l'occasion de voir la salle au naturel sans ses armées de tables et de chaises. Et puis il y a tous ces... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2006

Ode à Gustavo

Peu de messages cette semaine du 3 au 8 avril : Gustavo Naveira et Giselle Anne donnent un stage  de 5 heures très intensives par jour.  Le stage est très exigeant, le soir, il ne me reste l’énergie que pour dîner et aller au cinéma. Le stage porte sur les colgadas et volcadas. Ça tombe bien c’est un épisode que j’avais loupé dans l’évolution du tango. Grâce à mon amie Cécile, dont le danseur s’est désisté, je peux faire le stage avec une partenaire qui assure. Et il vaut mieux parce que le niveau est très élevé. Gustavo... [Lire la suite]
Posté par marc tommasi à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]